En vous baladant sur les plages de Vias, à 500m du Camping Sainte Cécile, vous avez, sans doute, déjà remarqué des gens courbés, fouillant des yeux le bord de l’eau : ils cherchent des « yeux de Lucie » ou « œil de Sainte Lucie ».

L’œil de sainte Lucie, qu’est-ce c’est ?

C’est tout simplement l’opercule d’un coquillage appelé « turbo ». Typiquement méditerranéen, l’œil de Sainte Lucie ne se trouve pas sur toutes les plages. Pour reconnaître ce coquillage typique de la mer méditerrané c’est très simple :

  • Si le coquillage a été pêché l’une des faces sera orange et l’autre blanche.
  • Si vous le trouvez sur la plage vous pourrez le reconnaître grâce à sa spirale marron.

A quoi ça sert?

L’œil de Sainte Lucie est considéré comme un porte bonheur. Il apporte chance à celui qui le porte et éloigne le mauvais œil. Relativement rares, ces coquillages peuvent être taillés pour réaliser de magnifique bijoux uniques.

La Légende de l’œil de Sainte Lucie

Lucie était une jeune fille vierge de la noblesse de Syracuse. Elle vivait au 4ème siècle et était très pieuse. Sa mère était atteinte d’une maladie incurable. Lucie obtint sa guérison à force de prières répétées à la Vierge Marie. Elle vouait un culte sans limite à cette dernière et lui était entièrement dévouée. Pour ne pas se détourner de sa foi et éloigner ses prétendants elle arracha ses yeux et les jeta à la mer. Elle réalisa un grand nombre de miracles et la Vierge lui rendit la vue en échange de sa dévotion.